Voiture épave : la casse est-elle inévitable ?

Pour plusieurs raisons votre voiture peut être considérée comme un véhicule épave : accident, usure, obsolescence… Pour autant, la casse est-elle la destination finale de votre véhicule ? La loi sur les véhicules évolue très vite, il est donc essentiel de rester informé sur le classement des VEI (voiture classée épave).

La casse automobile est-elle obligatoire ?

La loi sur les VEI :

La loi concernant les VEI est inchangée depuis 1993. Les véhicules ayant des réparations plus onéreuses que la valeur de remplacement sont considérés comme VEI, c’est-à-dire que le véhicule est économiquement irréparable. Un expert sélectionné par une assurance détermine dans un rapport l’état du véhicule.

Lorsque votre véhicule est déclaré comme épave vous devez entamer différentes démarches.

 

Le rachat de l’épave est-il possible ?

Suite au rapport d’expertise réalisé par un expert, votre assureur peut vous proposer de racheter votre véhicule épave. Pour cela, l’assureur dispose de 15 jours, suite à l’expertise, pour vous soumettre son offre de rachat. L’assuré peut refuser cette offre, mais pour autant il ne pourra pas revendre son véhicule à un particulier ou à un professionnel.

Si l’assuré souhaite revendre son véhicule, il doit impérativement passer par son assurance.

 

Comment faire réparer votre épave ?

Vous pouvez réparer votre épave à vos frais, mais il est impératif d’attendre le résultat de l’expert. Si vous réparez votre véhicule avant le passage de l’expert, vous ne pourrez plus vendre votre véhicule sauf à un récupérateur de véhicule certifié : casse auto, rachat cash

Nous vous conseillons de réaliser les réparations sur votre véhicule après la visite et le compte rendu de l’expert.

 

Carte grise bloquée en préfecture : que faire ?

C’est votre assureur qui doit informer la préfecture de l’état d’épave de votre véhicule. Une fois prévenue, la préfecture, où le véhicule est immatriculé,  émet une opposition à la vente du véhicule.

L’opposition peut être supprimée que lorsque les réparations sur le véhicule sont réalisées. Un rapport d’expertise, confirmant les réparations, est envoyé à la préfecture. Le rapport confirme que le véhicule est apte à circuler.

Les réparations peuvent être très coûteuses et les démarches auprès de la préfecture demandent beaucoup de temps. Pour ces raisons, 99% des assurés décident de céder leur véhicule épave à leur assureur.

 

Peut-on garder son véhicule épave ?

Vous pouvez continuer de rouler avec votre véhicule uniquement si les dégâts ne nuisent pas à votre sécurité et à celle des autres usagers. Selon votre véhicule vous n’êtes pas obligé de réparer votre voiture ou de l’envoyer à la casse.

Cependant, avec un véhicule classé VEI, vous aurez quelques difficultés pour obtenir un contrat d’assurance. Les assureurs seront majoritairement très frileux pour vous assurer dans ces conditions.