Véhicules épaves : comment sont recyclées les huiles usagées ?

Les épaves automobiles contiennent des huiles usagées, elles sont qualifiées de déchets dangereux. L’impact des huiles usagées sur l’environnement est sans précédent !  En effet, 1 litre d’’huile pollue 1 million de litres d’eau. Les enjeux du recyclage des huiles usagées sont très importants. Le recyclage doit se conformer à des normes précises pour respecter l’environnement.

 

Les différentes typologies d’huiles usagées

 

Les huiles usagées sont classées en deux catégories, on trouve les huiles claires et les huiles noires. Les huiles claires proviennent des industries, elles sont peu usées, car les huiles sont régulièrement changées. Les huiles claires peuvent donc être facilement nettoyées par un procédé de purification. L’huile est alors filtrée ou centrifugée pour être purifiée.

Les huiles présentes dans les véhicules sont considérées comme des huiles noires. Ce sont les huiles de vidange, liquide de frein… Elles sont majoritairement issues de la lubrification des automobiles. Les huiles subissent des changements thermiques et des conditions mécaniques violentes. Les huiles noires sont alors très chargées en métaux, en résidus de combustion et elles sont souvent oxydées. Ces huiles sont difficilement réutilisables. Elles doivent impérativement être recyclées.

Attention chaque huile possède sa propre méthode de collecte. Il est important de ne pas confondre et mélanger les huiles claires aux les huiles noires.

 

L’impact des huiles usagées sur l’environnement

 

Le rejet des huiles dans la nature est très dangereux, car les huiles ne sont pas biodégradables et leurs conséquences sur l’environnement sont catastrophiques (1 litre d’huiles pollue 1 million de litres d’eau).  Pour éviter de polluer les sols avec des huiles usagées, voici quelques gestes à éviter.

  • Il ne faut jamais jeter les huiles usagées dans un puit, dans du remblai, dans un caniveau ou dans les égouts,
  • Il ne faut pas utiliser l’huile comme désherbant ou pour protéger les boiseries,
  • Il est interdit d’utiliser les huiles usagées comme combustible.

 

La collecte des huiles :

Les huiles usagées doivent être stockées dans un lieu étanche et facilement accessible pour faciliter leurs collectes.

Il est nécessaire de confier le recyclage des huiles à un recycleur agrée, à un centre de recyclage agréé ou à un agent agréé pour le traitement final des déchets.

Les conditions de collecte varient selon le volume d’huiles usagées à transporter et le cadre juridique à respecter. La collecte des huiles noires et usagées est encadrée par l’arrêté du 28 janvier 1999.

 

Que deviennent les huiles ?

Une fois collectées les huiles usagées ont un avenir différent. Les huiles claires sont recyclées pour être ensuite réutilisées. Quant aux huiles noires, elles peuvent être régénérées ou valorisées. Elles servent alors de combustibles dans les cimenteries ou elles sont brûlées afin de récupérer de l’énergie.