epave utilitaire

Enlèvement épave Utilitaire, pour quelle raison nous intervenons ?

  • Problème d’encombrement des lieux (voies publiques, garages, jardins, places publiques…) ;
  • Problèmes de pollution de toutes sortes ;
  • Problèmes de santé provoqués par la rouille qui se forment sur ces épaves.

L’enlèvement épave utilitaire quel que soit la marque ou le type de la camionnette, Peugeot Partner, Peugeot Bipper, Volkswagen Crafter, Volkswagen Caddy, Citroën Jumpy, Renault Trafic, Renault Kangoo, Fiat Ducato ou une voiture de société, etc…, est obligatoire selon la loi française (répond également à la directive européenne). Il nécessite le savoir de toutes les procédures en vigueur et les consignes de sécurité, ainsi que le savoir-faire en mécanique.

L’épaviste professionnel, expérimenté et compétent, trouve toujours des solutions efficaces et sur mesure pour vous débarrasser de votre utilitaire quel que soit son état (en panne, accidenté, brûlée ou hors d’usage) et quel que soit l’endroit où elle est abandonnée (endroits exigus, sous-sol, voie publique, jardin …), tout en offrant un service rapide et soigné dans les meilleures conditions (intervention sécurisée).

Service gratuit et des démarches simplifiées pour un enlèvement épave Utilitaire 

L’enlèvement d’épaves est un service 100% gratuit pour les professionnels comme pour les particuliers. Une fois l’utilitaire récupéré, l’épaviste vous fournit un document (certificat de cession pour destruction), vous déchargeant de toute responsabilité vis-à-vis de l'épave.

Les formalités et les documents nécessaires pour l’enlèvement de votre épave utilitaire :

  • Une copie de la pièce d’identité du ou des titulaires de la carte grise ;
  • La carte grise (ou certificat d'immatriculation) du véhicule : Elle doit être complétée avec la mention “cédé pour destruction ”, en indiquant le jour, la date et l’heure de l’enlèvement et accompagnée de la signature du ou des propriétaires.
  • Le certificat de non gage (ou certificat de situation administrative) : Ce document obligatoire, permettant de savoir si rien n'empêche le transfert du certificat d'immatriculation, doit être récent de moins de quinze (15) jours. Il peut être obtenu via le site internet du ministère de l’intérieur ou en se rendant à la Préfecture.

Lorsque l’épave est retirée, il sera transporté vers un centre agréé VHU pour dépollution, destruction et recyclage selon les normes en vigueur. Ce dernier, transmettra à la Préfecture la déclaration de destruction qui supprimera définitivement son immatriculation du système d'immatriculation des véhicules (SIV).